1er novembre 2016

 

Pétition adressée à Monsieur le Maire, Messieurs et Mesdames, les élus  de Sermérieu.

Copie au Préfet de l’Isère, à la Chambre d’Agriculture de l’Isère, LO PARVI.

 

Cette association a été créée pour empêcher des nouveaux projets de carrière de voir le jour à Sermérieu.

 

Nous, riverains, habitants de la commune, nous tenons à vous informer de notre opposition farouche à ces projets de carrière qui amèneraient un apport dérisoire à l’économie locale, aucune création d’emploi et détérioreraient de manière certaine et irréversible le site de 32 ha de terres agricoles classées en zone A, la nappe phréatique, les zones boisées protégées, et la vie des habitants de Sermérieu et des communes avoisinantes.

 

Ces projets de carrière seront destructeurs et nuisibles, tant pour l'environnement, l'écologie (la faune, la flore, la pollution de la nappe phréatique), que pour la population, par les risques sanitaires, les nuisances sonores et les atteintes à la sécurité sur nos routes de campagne, nos chemins ruraux et de randonnée.

 

Nous nous posons la question du bien-fondé de l’ouverture d’une nouvelle carrière par l’entreprise PERRIN qui en possède déjà trois (Arandon, Morestel, Passins).

Pourquoi ne pas prolonger l’exploitation de carrières existantes au lieu de creuser à 50m d’habitations ?

 

Sermérieu est situé sur l’axe touristique Crémieu / Morestel. L’arrivée au village par les Ferrandières - défiguré par ces trous - mettrait à mal le tourisme vert, les chambres d’hôtes, le développement touristique du village.

 

OUI nous devons défendre et préserver notre patrimoine local, notre environnement, nos activités, notre qualité de vie, celle de nos enfants et petits-enfants.

 

OUI nous refusons les nuisances (bruit, poussières, pollutions...), les dégâts sur nos habitations (fissures, chutes de tuiles...), la dévalorisation des terres et biens immobiliers jusqu’à 50%, la désaffection de la clientèle touristique et l’installation de nouveaux propriétaires fonciers.

Un premier cas d’annulation d’achat foncier a eu lieu en octobre 2016.

 

Oui, nous craignons les menaces sur la faune, la flore, l’augmentation accrue des poids lourds sur le réseau routier, d’où la dangerosité de la circulation, la dégradation des routes.

 

Et si c’était près de chez vous ?

 

En signant la pétition, je soutiens l’association

« Stop aux carrières à Sermérieu »


dans son combat contre la création de nouvelles carrières.

Accès à la pétition

Pétition

Quelques commentaires extraits de la pétition en ligne :

"J'habite à la campagne dans le Nord de la France et espère ne jamais être confronté à un tel projet. C'est pourquoi je souhaite participer à la défense de ce lieu où vivent paisiblement mes cousins qui, lors de belles promenades que je souhaite pouvoir revivre, m'en ont fait savourer le charme et la tranquillité. Non à la transformation progressive de ce beau Pays des Couleurs en un Pays du Bruit et de la Poussière !"

Philippe - Morbecque

"Outre le bruit et l'odeur (ça me rappelle des choses ...), pollution visuelle et dommages irrémédiables sont déjà connus et prévus. Où les gens viennent-ils vivre et se reposer ? A coté d'une carrière ou d'une autoroute, c'est bien connu !
Mesdames et Messieurs les décisionnaires, prenez la seule vraie bonne décision : venez vivre directement à coté de ce que vous avez décidé et profitez-vous aussi de leur(s) "avantage(s)" tous les jours, week-end compris, durant les 20 ...25? ... 30? prochaines années."
François MANCEAUX, Combovin

"J'habite 505 chemin du D'ouvert, le désastre"
Jean-Pierre, Passins

"Laissez-nous Sermérieu comme nous l'avons toujours connu et sans les nuisances que des carrières peuvent apporter !"

"Parce que j aime beaucoup le charme et la tranquillité de Sermerieu. Je n y habite pas mais ma belle mère oui...... Et mes enfants y vont souvent...... Pour profitez du bon air de la campagne (surtout 2 de mes fils asthmatique sévère ) ...... Et avec toutes la poussière que la carrière va produire sans prendre en compte les allers retours des camions. ......
Valérie, Passin

 

"Nous avons goûté la beauté du site et son lieu de ressourcement pour des urbains que nous sommes. Alors svp ne détruisez pas votre capital santé".

Sylvie, Meyzieu

"Je signe car j'habite Sermerieu, et que c'est un projet qui me dégoûte du plus haut point."

Léa, Sermérieu

"Habitant dans la commune je ne souhaite pas que ce projet se réalise surtout pour les habitants en vis a vis."

Océane, Sermérieu

"Par solidarité et conviction, je suis souvent à Sermérieu, petit village à préserver."

Jane, Lhuis

"Car révolté par ces entreprises qui détruisent la terre pour des profits. L'entreprise Perrin a déjà 3 carrières n'est ce pas suffisant....
Philippe, Vezeronce Curtin

"J'ai vecu a Vigneu, village voisin, et on appreciait la tranquillité et la grandeur du paysage. Renoncez a tout massacrer ! !"

Lemoko, Lyon

"J'habite non loin de la future carrière. Je me suis installée dans la région il y a 30 ans pour le calme, la sérénité... qui sera perdue si la carrière s'installe."

Patricia, Passins

"Je signe cette pétition parce que en juillet,j'ai passé 1semaine de vacance chez mes amis au clos des glycines, c'est une commune et un village où il fait bon vivre, ce serais dommage de dénaturer ce si beau village."

Sébastien, Orléans

"Ses carrières peuvent être créées dans d'autres espaces moins accessible. Misons plutôt sur des projets plus verts si vous voulez gagner de l'argent. Soyons intelligents !"

Rémi, Nilvange

"A l'heure on l'on entend parler partout de la protection de l'environnement, pourquoi créer sciemment des nuisances dont personne comprend l’intérêt, sauf l’intérêt financier de ceux à l'origine du projet...les carrières du siècle dernier on fait apparaître au 21è siècle des marnières dans lesquelles des maisons récemment construites ont été englouti. Voulez-vous recommencer ?"

N., Pont audemer

"Stop !! La terre n'en peut plus d'être grignoté partout en 3 dimensions. L'illusion d'une croissance infinie n'est plus. Nous sommes au bout du système humain invasif. 50% du vivant disparu en 40 ans sur terre !!! Stop !!"

Stéphane, Sathonay camp

"Je signe, en souvenir de la maison de famille que nous avions dans les Vosges et qui est passée aux mains de rapaces..."

Thérèse.

Riverains et maison d'hôtes en bordure immédiate des projets de carrière.

Le chemin des Ferrandières fait la séparation.

Ferme et pré des chevaux en bordure immédiate des projets de carrière de Chaux & Ciments. Seuls les poteaux du pré font la séparation entre les deux terrains.

© 2016 Stop aux carrières à Sermérieu - créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Clean
  • w-flickr
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now